incroyable lieux en france

Lieux de légende en France : et si on partait à la recherche d’un trésor ?

En France, pays d’histoire et de patrimoine, les légendes et contes régionaux ont forgé l’imaginaire collectif. Si vous connaissez sans doute des lieux auréolés de mystère non loin de chez vous, vous ignorez peut-être en revanche que de nombreux trésors se cacheraient dans certains d’entre eux…

Et si vous partiez à leur recherche ?

Nous vous proposons 4 lieux de légende dont les trésors pourraient bien changer le cours de votre vie !

Dans l’ouest de la France

Difficile de parler de trésor sans évoquer les Templiers. Ces célèbres chevaliers du Moyen-Âge qui avaient pour mission de protéger les pèlerins chrétiens sont au cœur d’un mythe qui a la dent dure : ils auraient caché en Europe un trésor réunissant d’incroyables joyaux.

À Plomodiern, en Bretagne, se dresse l’énigmatique chapelle de Sainte-Marie-du-Ménez-Hom, une chapelle où les Templiers avaient l’habitude de se retrouver. Ils sont d’ailleurs à l’origine du nom de sa sacristie, la Chambre des moines rouges, en référence à la croix rouge de l’ordre religieux. La légende raconte qu’un trésor rapporté de Jérusalem se cacherait dans les alentours de la chapelle de ce village du bord de mer.

Pour le trouver, il faudrait se tourner vers le calvaire du Champ de la Croix-Rouge, un monument templier qui se situe à quelques mètres de la chapelle. Ce dernier indiquerait en effet l’emplacement du mystérieux trésor.

Si vous prévoyez d’aller faire vos propres recherches, évitez cependant d’enquêter les soirs d’orage : on raconte que les fantômes des Templiers descendent de l’ancien volcan du Ménez-Hom pour parcourir la lande…

Dans l’est de la France

Dès votre arrivée dans les environs de Dabo, ce village mosellan du massif des Vosges, vous apercevrez l’étonnant rocher de Dabo. Ce promontoire de grès rose éveillera rapidement l’attention des voyageurs en quête de mystère. S’il n’abrite aujourd’hui qu’une chapelle qui offre un incroyable panorama sur les Vosges, il y eut longtemps à son sommet un château dominant la plaine.

La légende de Dabo commence au 17e siècle, lorsque le comté fut déserté par les troupes françaises parties à la guerre de Hollande. Un triste personnage s’y installe et fait régner la terreur sur les villages alentour, pillant sans merci et avec violence. La réputation de celui qu’on surnomme alors le Prince Noir arrive jusqu’aux oreilles de Guillaume d’Orange, qui lui demande de martyriser les soldats français en poste dans la région en échange d’une récompense. Le seigneur maudit s’en donne à cœur joie, avant que Louis XIV n’ordonne la destruction du château et sa capture, non sans difficulté.

On raconte que même sous la torture, le Prince Noir ne révéla jamais l’endroit où il avait caché les richesses accumulées. Un trésor inestimable serait alors à portée de main. Sachez tout de même que ses dernières paroles furent « Maudits soient ceux qui toucheront à mon trésor ! ». De nombreux témoins racontent d’ailleurs qu’ils ont aperçu le fantôme du Prince Noir roder autour de ceux qui se sont aventurés dans la grotte et les souterrains autour du rocher de Dabo en quête de ce butin…

Dans le nord de la France

27 juillet 1214, Bouvines. Dans cette commune du Nord de la France débute une bataille opposant les troupes du roi de France, Philippe Auguste, à celles du roi d’Angleterre, Jean sans Terre. Ce dernier, pour reconquérir ses territoires français et élargir son influence, s’est allié à l’empereur d’Allemagne pour s’emparer du royaume de France.

Il est alors convenu que Jean sans Terre doit remettre 400 000 marcs à l’empereur via un de ses capitaines afin de payer les mercenaires qui combattront pour lui. Mais contre toute attente, l’armée royale française remporte la victoire… Le messager aurait alors caché les pièces d’or dans les carrières de craie de Lezennes, non loin de là.

Difficile cependant de s’y retrouver dans ce dédale d’obscures galeries sans un guide. Il vous faudra donc de la patience pour espérer dénicher ce trésor vieux de 800 ans, qui équivaudrait aujourd’hui à plusieurs millions d’euros…

Dans le sud de la France

Direction le Sud pour une légende à la Robin des Bois, version française. Les supposés trésors sont légion dans cette partie de la France, comme la fortune cachée de Jean Pomaradès ou encore le célèbre trésor de Rennes-le-Château. Mais en partant à la recherche de celui de Gaspard de Besse, un sympathique détrousseur du 18e siècle, vous aurez l’occasion de parcourir le splendide parc naturel de la Sainte-Baume, et de faire d’une pierre deux coups. Les enfants aimeront tout particulièrement l’histoire de ce brigand et de ses compères, qui détroussaient les riches convois de passage à Cuges-les-Pins en route vers l’Italie pour redistribuer leurs butins aux plus pauvres.

Gaspard de la Besse usait de ruses et de guet-apens pour rançonner les diligences, sans jamais blesser quiconque, ce qui fit de lui un véritable héros du peuple. Les richesses accumulées au fil du temps auraient été dissimulées dans la plaine de Cuges-les-Pins, un village au pied du massif, et y seraient toujours cachées suite à la condamnation du voleur au grand cœur. On raconte que le trésor se trouverait à l’endroit de la plaine où l’on peut apercevoir en même temps les 3 châteaux des environs : celui des villages de Cuges-les-Pins, de Julhans et celui de Gemenos…

Alors, à vos boussoles !

Il est interdit de pénétrer sur des propriétés privées, et recommandé de suivre des guides connaissant les lieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.